fbpx

Google Stadia : Le Netflix du Jeu

Google Stadia : Le Netflix du Jeu

Mardi dernier, Google a fait une entrée tonitruante dans l’industrie du jeu vidéo. En effet, la firme de Mountain View a révélé au public Google Stadia, son service de streaming pour le jeu vidéo.

De Google Yeti à Project Stream

Depuis l’été dernier, le service de streaming de Google est sur toutes les lèvres. Après le moteur de recherche, la messagerie électronique, un navigateur internet, la réalité virtuelle ou encore le cloud computing, Google souhaite se faire une place sur le premier marché culturel, à savoir le jeu vidéo.

Cela fait environ une décennie que la firme de Mountain View souhaite investir dans le jeu vidéo, les choses ont réellement commencé à bouger en janvier 2018. A cette période, Phil Harrison, un vétéran du jeu vidéo qui est passé par Sony et Microsoft, a rejoint Google.
Dans la foulée The Information signale dans un article l’existence de Google Yeti, ‘le Netflix du jeu vidéo‘. On parle d’une révolution pour l’industrie du jeu vidéo au point que Sony et Microsoft revoient leurs plans pour la Playstation 5 et la nouvelle Xbox, qui devraient être dévoilées cette année. Les mois suivants, des représentants de Google ont rencontré plusieurs grands noms de l’industrie du jeu vidéo.

En octobre 2018, Google annonce officiellement Project Stream, le développement de son service de streaming pour le jeu vidéo, et un partenariat avec Ubisoft. L’objectif de ce partenariat consistait à faire progresser le développement du service en utilisant Assassin’s Creed Odyssey comme base.

Google Stadia : Jouer aux derniers jeux sur tous les écrans

Le 19 mars 2019, Google a organisé sa première conférence de presse dédiée aux jeux vidéo. Google Stadia est révélé au public. La plate-forme gaming de Google sera lancée en 2019 aux États-Unis, au Canada, au Royaume-Uni et dans la plupart des pays européens.

Sur scène, Phil Harrison (ancien patron de PlayStation), directeur général, explique que :  »Stadia est une nouvelle plateforme de jeux vidéo qui vous permet d’accéder instantanément à vos jeux préférés sur n’importe quel type d’écran, qu’il s’agisse d’un téléviseur, d’un ordinateur portable, d’un ordinateur de bureau, d’une tablette ou d’un téléphone portable » avant d’ajouter  »Notre objectif est de rendre ces jeux disponibles en résolutions jusqu’à 4K et 60 images par seconde avec HDR et son surround ».

Bien évidemment, l’obtention de la 4K va dépendre de la vitesse de connexion à Internet des utilisateurs. Sur le site de Stadia, nous pouvons lire  »4K HDR à 60 FPS dépendent de votre bande passante. L’expérience de jeu peut varier en fonction de la qualité de la connexion Internet. »

Stadia bénéficie également d’une manette qui comprend un microphone et l’Assistant Google.

 »Lorsque nous avons conçu le contrôleur Stadia, nous avons écouté les joueurs parler de ce qu’ils voulaient dans un contrôleur » explique Phil Harrison.  »Tout d’abord, nous nous sommes assurés de développer une connexion directe entre le contrôleur Stadia et notre centre de données via WiFi pour obtenir les meilleures performances de jeu possibles. Le contrôleur comprend également un bouton pour la capture instantanée, l’enregistrement et le partage du gameplay dans une résolution allant jusqu’à 4K ».

Jade Raymond à la tête de Stadia Games and Entertainment

Google a également annoncé la création de son studio first-party, Stadia Games and Entertainment. Jade Raymond, un visage familier pour les fans d’Ubisoft, elle a supervisé le premier Assassin’s Creed, dirigera le studio.

 »Nous sommes déterminés à nous engager sur la voie de l’audace », a-t-elle déclaré.

A cette heure, nous ne connaissons pas la date de sortie exacte de Google Stadia. Nous ignorons également quels seront les premiers jeux disponibles sur le service de streaming. On peut, sans prendre de risque, parier sur la présence d’Assassin’s Creed Odyssey et de tous les prochains jeux d’Ubisoft.

Il est encore trop tôt pour parler de réelle révolution. Jouer à un jeu en streaming n’est pas comparable au fait de regarder un film ou une série sur une plateforme comme Netflix. Un jeu demande une grande puissance de calcul qui sera gérée par les serveurs distants de Google, quant à l’utilisateur, il doit impérativement bénéficier d’une connexion solide. En 2019, plusieurs millions de personnes n’ont pas encore accès à Internet, notamment dans les zones rurales.

Quoi qu’il en soit, avec l’arrivée de Google dans la première industrie cultuel, une nouvelle ère pour le jeu vidéo vient de débuter. Désormais, PlayStation (Sony), Xbox (Microsoft) et Nintendo vont devoir cohabiter avec le service de streaming de Google, mais aussi avec Apple et Amazon qui souhaitent eux aussi proposer un service de streaming pour le jeu vidéo.

Suivez ce lien pour regarder la conférence Google pour Stadia.

No Comments

Post A Comment